CORSE Le Terrorisme


CORSE Le Terrorisme

20,00
Le prix inclut la TVA mais pas la livraison .
Poids du colis: 0,21 kg


Les 3 points forts du livre : 1- Île de beauté, la Corse est un somptueux joyau, un Eden terrestre. 2-La violence moyenâgeuse y règne. Les torts sont partagés entre les Corse d'une part, et les gouvernements successifs de l'autre. 3-Ce livre est un électrochoc qui éclaircit la situation en dépassant les intérêts des deux parties. Un espoir d'ouverture sur le monde. L'île de Beauté est un somptueux joyau qui surgit au milieu de la mer, tel l'eden terrestre, où rochers, verdure et eau constituent la trilogie parfaite de la conception divine. Tout ici évoque la sensualité d'une femme au corps idylique par les courbes voluptueuses de ses sommets, la luxuriante végétation de ses plaines, et le souffle chaud de son climat idéal. Ces lieux furent paradisiaques avant qu'une espèces terrible vint trangresser la règle de la béatitude terrestre ; la racedes homo sapiens ! Tout était préparé afin que les hommes y vivent dans une symbiose parfaite. Malheureusement, ils optèrent pour une autre voie, celle de la violence moyenâgeuse qui est encore de mise en ce début de troisième millénaire. Emmanuel Farrugia et Paul F. Rochecas essaient de comprendre pourquoi cette île française, qui possède tant d'atouts, s'enlise progressivement dans une violence digne d'un état bananier. Pourquoi ce repli sur soi-même, cette haine de létranger et de l'Etat français? Une moyenne de quatre cents attentats à l'explosif par an, plus que l'Irlande du Nord et le Pays basque réunis ! ici on ne s'insulte pas, mais on se dynamite. Ici on n'accepte pas la vie en collectivité, mais en clans. Ici les hommes du maintien de l'ordre se terrent comme des trouillards, l'Etat a depuis longtemps failli à ses devoirs.Sans "langue de bois" ni ménagement, nos deux auteurs expliquent les causes de ce gâchis historique. Les torts sont partagés entre les Corses d'une part, et les gouvernements successifs de l'autre. Le terrorisme est ici manipulé par divers courants de pensée, et combattu sans conviction par un Etat décadent et mesquin. La démocratie n'est pas instauré, tout juste a-t-elle le droit d'être citée avant les élections, pour sauver la face. Ce livre est un électrochoc qui permet de dépasser les intérêts médiocres des deux partis. Espérons qu'ainsi la Corse daignera s'ouvrir au monde moderne comme a su le faire la Bretagne depuis vingt ans, sans pour autant en perdre son identité, sa spécificité et sa fierté.

Parcourir cette catégorie : Vérité